07 février, 2016

On est jamais grillé que par la passion.


Tiens une anecdote aujourd'hui.c'est bien le but de ce blog non ?
On est jamais grillé que par la passion.
Je vous pose le contexte. 
Voilà trente cinq ans que j'arpente le week-end le parc du Sausset. C'était jusque il y à peu un endroit assez désert. Mais son succès transpire, il y a de plus en plus de monde. Malgré la gadoue et ses grands espaces de nature savamment sauvages stailleu ji-ji-Rousseau qui avec sa proximité,font son redoutable charme. Je me gare devant le parc à chien. Un endroit désert entre le parking du marché de la rose des vents et la gare RER de Villepinte. Après Buck et moi on part à la recherche du moyen duc, et non grand, comme je l'ai cru pendant longtemps.D'ailleurs, vous avez rendez vous avec lui le 20 de ce mois

Vous verrez plus d'écureuils, de lapins ou d'oies sauvages, que ce rapace, seigneur de la A3, qu'il faut être chanceux et silencieux pour apercevoir.
Bref je revenais de mon tour quand du haut de mon talus ou je décrotte mes bottes je vois apparaître deux bleus de la montée. Des chevaux. Je vais les attendre. 
Deux alezans avec couverture de la Nationale.  Bigre il sont beaux. Les voila à la hauteur de ma tire. La cavalière me calcule. Je lui souris. Elle me le rend ;.) Elle a les talons cassés et sa monture est placée. Son cheval est dans le calme. Une douée. Je n'en  dirait pas autant de son coéquipier, la position du genoux, le renaclement de sa carne, les rennes trop longues. Et de plus le 'tiens toi tranquille toi' un peu trop sec qu'il lâche à sa copie de mon cher vieux Leffe.
Mais bon, il fait bien son taf. Il regarde ma caisse et va même jusqu'à la prendre en photo avec un drôle de mini portable.
Dans ce coin Il vérifie sûrement si elle est volée. Les voilà qui s'éloignent.
Je rejoins ma tire. 
Ôh wait....
Ils ont refait le panneau. Il m'a mis un PV.

35 € pour 35 ans de parking c'est cher ?  De quoi faire un adieu au Sausset ? 
En tous cas en 35 ans je n'ai vu qu'une fois un bus et en pleine été. 
Ha je comprend mieux pourquoi plus personne ne se gare dans cet endroit abandonné. Donc maintenant si vous voulez goûter le nord du parc tapez vous le parking du marché des 3000. 
Et pourquoi deux immenses parkings de Bus alors qu'il n'y en a jamais un seul ici. 
C'est un mystère.
Ou c'est pour conserver des chevaux à cette endroit sauvage. C'est que le fourrage coûte cher. Je vous le dit. Allez.
On est jamais grillé que par la passion.