23 octobre, 2021

Entre chiens & loups



Je rentre à pieds entre chiens et loups.

Surfant entre les camionnettes et autres ventouses de trottoir, j'écoute LE morceau de musique. Ah ! Une rue dégagée.

Y a un moment que j'ai pas trottiner avec les écouteurs. L'air est frais, on va pas tarder à descendre sous les dix. 

La lumière de ce soir d'automne gratte ma rétine. Hop dans la boîte.

J'en ferai une note.

Une petite sans vraiment de sens, juste la lumière sur les arbres d'alignements.

J'aime mon neuf trois dans ces heures ou tout les chats sont gris. Les gens filent vers leurs occupations, ombres furtives sans regards. Pressés, soucieux, masqués.

Maintenant que je pourrai m'arracher, j'ai compris que je fais parti du biotiope. Même si de jour en jour le Lego du béton-pognon grignote mes souvenirs et remplit les rues de voitures qui ne savent plus où se garer.

Ailleurs c'est peut être plus joli, mais voila, ce n'est pas mon périmètre.

Joli petite note de rien. 

Je vais allumer le 🔥. 

Donner à manger à mon vieux buck, qui comme bibi prend cher.

Finir par m'offrir une mousse et reprendre mes cours de langue, nouvelle occupation sur le téléphone. Une nouvelle , pas l'anglais et l'allemand déjà pratiqué dans le préfabriqué gris et rouge disparu de Gérard Philippe. La, On reste sur nos acquis. Mouarf.

Je vous dit pas . J'attend de progresser .

Si ça marche j'en ferai deux en simultanée. J'ai de la batterie.


Ha ha.

Samedi d'Automne.

Joyeux vikende les gens.

Tiens la cansonne...