01 mars, 2006

Le retour du Courlu

Ce matin neige et soleil sur notre banlieue, comme un soupçon de sport d'hiver.
Déjà le mois de Mars, cela me rappelle le Courlu.
Au lycée Eugène Delacroix de Drancy au début des années 70 une bande de louf prédisaient sur les murs l'arrivée du COURLU pour le 21 mars.
En cette période des deux R (Rêves et Révoltes), Omnibulé que j'étais par tous les mouvements Undergrounds il m'a fallu deux semaines de stress pour comprendre que c'était le Printemps.
Depuis chaque mois de mars je repense à ce non - évènement et je souris à l'arrivée de la belle saison...

94 commentaires:

  1. salut
    originaire de la baie de somme le courlu a secoué nos années de lycée , je l'ai connu à sa naissance et en son nom agité le bahut , avec les autres dont toi peut-etre ?

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai connu tout petit aussi , mais ne faisait pas parti de sa famille très proche (G3 si ma memoire ne flanche pas ?) ...

    RépondreSupprimer
  3. pas seulement , les g3 l'ont rejoint tres vite car ils etaient tres actifs et intelligents , la premiere famille du courlu , une petite dizaine de lycéens de delacroix , a rencontre pour la premiere fois l'animal , car il s'agit d'un animal , lors de vacances de fevrier dans un village de bord de mer.Au debut c'etait un animal donc ...

    RépondreSupprimer
  4. Voila qui lève un coin du mystère, un animal qui se transforme en saison , quelque dieu Maya peut être ? En tous cas il était en avance dans ses idées, lui qui invitai les clochards [le mot sdf n'étant pas inventé] à la cantine. On devrai lui renommer la cambuse de ce lycée. D’ailleurs tout comme Delacroix c'était un excellent peintre .

    RépondreSupprimer
  5. bonne idee renommer la cantine du lycee "aux amis du courlu" car en son nom s'est deroulé en ce lieu la celebre bataille du chou rouge , voir le Monde de l'epoque , qui envoya un groupe de sympathisants en conseil de discipline.Desolé pas de dieu Maya tout juste un petit oiseau des marais qui sauva miraculeusement le petit groupe en vacances d'une arrestation policiere ...

    RépondreSupprimer
  6. j'ai vécu quelque chose comme cela, je me souviens d'un tonitruant un ..,deux...,trois ...
    - A un , il y a eu un incroyable tohu-bohu de cuillères et assiettes.
    - A deux , Charentaise , la vénérable dame de service ,(nommée ainsi a cause des chaussons fourrés qu'elle arborait hiver comme été ) ,à lâché son chariot et battu en retraite derrière les portes battantes, en perdant au passage un de ces escarpins préférés. Elle est restée la, collée au carreau pour voir passer l'orage.
    - A trois il y avait bousculade sous les tables pour échapper au projectiles en tous genre , verre , plats .. comment j'en suis sorti. hum j'ai oublié...

    RépondreSupprimer
  7. même histoire , au chou rouge , tables renversées pour se proteger.Le courlu avait de plus peint une superbe bite de 2 metres de long sur le mur du refectoire à droite en entrant au bahut avec une speciale dédicace pour la surveillante generale.Quel delicatesse ce courlu.

    RépondreSupprimer
  8. J'avais oublié son coté romantique , surtout vis a vis de cette folcoche de surgé .. mais peut être devriez vous lui ouvrir un Blog , "Courlu revival" , je trouverai bien un ou deux posts sur cette 'hélas' merveilleuse époque ....

    RépondreSupprimer
  9. malheureusement le courlu n'a pas survecu au temps qui passe et même si un peu de lui nous habite encore malgre nos ages canoniques , il vaut mieux à mon avis le conserver en l'etat , et le garder en nos memoires comme un compagnon de route formidable qui avait reuni autour de lui des lyceens solidaires-joyeux-engagés-anti-racistes-fêtards-révoltés-amateurs de petits joints et de musique planante-lecteurs d'Actuel-et j'en passe.Et qui sont allés foutre le bordel sur les Champs lors de l'election de Giscard...

    RépondreSupprimer
  10. Ok avec un bémol sur la musique planante , je ne voudrai pas raviver de vieux conflits , mais j'ai toujours été du coté des faiseurs de bruits. c'est encore plus vrai maintenant que je deviens sourd, bon gardons l'esprit pour quand nous rejoindrons l'hospice y en a qui vont être surpris ....

    RépondreSupprimer
  11. tu as raison , on n'ecoutait pas que Flyod et autres mais aussi des groupes rock plus speed ,sans parler des Beranger Imago et j'en oublie...

    RépondreSupprimer
  12. Imago et son géronimo quel surprise , grande époque musicale à vrai dire , je tourne encore dessus un petit hendrix le matin pour partir au chagrin...

    RépondreSupprimer
  13. moi Hendrix c'est au volant ,là je conduis une fusée dans l'espace...T'avais vu l'expo à la cité de la musique ? l'auditorium ? que c'est bon pour les neurones , une autre planète vraiment.

    RépondreSupprimer
  14. Il existe une Cité de la musique , Haaarghh, je ne suis pas si uptodate . Non.. non Ipod et velo ou voir pandora . , that's my way ...

    RépondreSupprimer
  15. Ben moi je m'en rappelle du courlu même si je suis passé à côté... dois le regretter? Sûrement mais enfin c'est vrai qu'il y avait une grande liberté avant... moins de sécurité sécuritaire sécuritriste.
    Un ancien de la 2c4/7
    1c3 et td

    RépondreSupprimer
  16. Et oui l'époque était toute aussi violente , mais on on faisait moins un plat. il y avait le vietnam , le racket etc.. , rien n'a été inventé, mais personne n'avait encore penser VENDRE de la sécurité. glory days...

    RépondreSupprimer
  17. j’ai entendu parlé à l’époque de ce phénomène énigmatique et aussi de ses initiateurs, même si j’étais un peu plus jeune qu’eux
    je vois que ce blog est assez inactif depuis 2006 ; j’y reviendrai pour voir…

    RépondreSupprimer
  18. Bientôt le 21 mars..2009
    Ouais, le courlu existe toujours ...dans les mémoires.. Bon, moi, après ma 2nd C4-5, j'était trop sage pour aller en G3, j'ai fait D2, mais j'avais des potes parmis les accoucheurs du courlu.
    Au fait, coté musique, ça bouge toujours, j'écoute Muse, en ce moment, des bons p'tits jeunes qui auraient pu courlutiser!! (aller, 80% de ma cdthèque, ça vient des 70's tout de même..)
    En tout cas, ça serait le moment qu'il reviennent notre Saint Courlu, secoué un peu notre pays bling-blingtiser!!

    RépondreSupprimer
  19. A vrai dire soixante quinze j'étais principalement sur le pelouse , à chacun sa terminale ;.). Bon ceci dit D2 c'est possible que j'y fut affecté , mais vu mon temps de présence je me rappelle plus de tout. Quand a Saint Courlu , que le grand kric me croque , il luttai déjà certainement dans les manifestations contre un certain étudiant de Paris X. je me rappelle très bien d'un des slogans 'COURLU PAS MORT' il vient d'ailleurs de se réveiller contre la vie chère de ces saigneurs de la grande distribution et autre distributeurs dans certains départements , sa fougue atteindra-t-elle le neuf cube ?

    RépondreSupprimer
  20. J'ai passé deux années merveilleuses dans ce lycée, je me souviens du courlu, jamais on ne revivra une époque comme les seventies, je garde tous ces souvenirs bien au fond de mon coeur. Une petite oursonne

    RépondreSupprimer
  21. @Anonyme ,tu n’est pas la seule , ce mot clef “courlu” est en tête des stats de ce blog tout les mois. je me demande même si il ne faudrait pas déposé le nom de domaine www.courlu.fr , et créer un blog en commun .
    yep back in seventies....

    RépondreSupprimer
  22. Aujourd'hui je suis très loin de ce matin de printemps mais c'est comme si j'y étais, pourtant je suis maintenant loin du lycée et de Drancy, en bonne petite oursonne j'habite au pied des Pyrénées, mais même si l'on dit que la Seine Saint-Denis est un département triste et gris mais de ces deux années je ne garde que des jours de joies et de bonheur et de soleil , je suis d'accord pour garder le souvenirs des seventies.

    RépondreSupprimer
  23. Tsss ! il ne faut pas se fier aux on dit , la seine saint denis est LE département ,des couleurs et de la joie. tu l’a bien vu a Delacroix hier , là au réfectoire et pfuuuu Un !!! et Deux !!!!! et TROIS :)))))
    Bon par rapport à chez toi ,on manque un peu de montagne c’est sûr, mais ceux qui colportent que c’est gris ici doivent l’avoir déjà dans le coeur.

    RépondreSupprimer
  24. Mais tu as raison j'ai de grands souvenirs lumineux de la Seine Saint Denis comme personne ne peut se l'imaginer. J'y suis née d'ailleurs mais les aléas de l'existence font que je suis une oursonne qui vit au pied des montagnes, mais de grands souvenirs d'Eugène Delacroix et du courlu, d'ailleurs 36 ans après je me souviens de cette époque et comme je dis souvent à des amis qui ont mon âge j'aimerais ne serait-ce que quelques heures revivre cette époque du courlu.

    RépondreSupprimer
  25. En vrai je n'ai pas fait d'étincelles dans ce bahut, je me suis contentée d'avoir à l'arraché un BEP de secrétaire et ensuite je suis rentrée dans une administration. j'aurais pu mieux faire mais j'avais la tête ailleurs, et j'ai donc quitté le bahut en 1975 juste après le courlu. je ne faisais pas parti des TG3 mais je les connaissais bien, j'avais des copines qui draguaient un peu de ce côté là, et puis qui ne connaissait pas les TG3 à cette époquen, je me suis souvent demandé ce que certains étaient devenus, ce qu'ils avaient fait de leur vie. Quand même c'était super !!!!!! une oursonne dans la montagne.

    RépondreSupprimer
  26. oui il est certain que ce site prenne un peu plus de vie car je suis certaine qu'un peu partout en seine saint-denis et en france des anciens du lycée eugène delacroix qui ont connu cette époque du courlu, aimeraient revivre un peu cette époque qui était vraiment formidable. Une nostalgique de chez gégène.

    RépondreSupprimer
  27. En fait je vois bien à l’activité sur ce post du courlu , que l’idée du site fait son chemin.
    Mais moi je suis toujours aussi fainéant, voir plus qu’a l’époque, en viellissant ça se dégrade c’est bien connu.
    Personne des G3 pour monter le site ? je veux bien le lancer , mais il faut des volontaires pour le faire vivre.
    allez y les loulous , proposez , on fait une AG ?
    je file chercher les grands sacs plastiques et je monte au second ;.)))

    RépondreSupprimer
  28. En ce qui me concerne je ne suis pas une grande informaticienne, je travaille un peu au bureau sur word et excel mais je ne suis pas capable de créer un site, dès que j'ai un ennui j'appel le service d'assistance informatique, mais pourtant il doit bien y avoir quelque part des personnes qui étaient présentes dans ce bahut à cette époque et qui y pensent toujours.

    RépondreSupprimer
  29. Alors que deviennent les anciens de Gégène? J'aimerais bien avoir des nouvelles de ceux qui étaient dans ce bahut au temps des seventies 1973/1975, et le souvenir du courlu c'est super important l'oursonne des cavernes

    RépondreSupprimer
  30. Aujourd'hui ce n'est pas le printemps c'est le solstice d'hiver, mais je vous donne rendez-vous le 20 mars 2012 en souvenir du courlu qui fêtera son 37ème anniversaire. Bonnes fêtes à tous et à l'année prochaine, et j'aimerais tant que ceux qui ont connu cette époque un peu folle s'en souvienent. Une inconditionnelle des seventies.

    RépondreSupprimer
  31. ça marche , on va hiberner un peu et retour le 21/03/12 , ha ha le courlu c'est le 21 ^^

    RépondreSupprimer
  32. Apparemment en 2012, le courlu est le 20 mars, je crois qu'en 1975 celà tombait le 21mars je vais consulter dans mes souvenirs ! et quels souvenirs !!!!!

    RépondreSupprimer
  33. Eh bien je viens de regarder un calendar de 1975, le courlu tombait un 20 mars, on ne comprend pas trop, celà dépend des années, parfois c'est le 20, le 21 ou même le 22. Ah nostalgie quand tu nous tiens, parfois je me dis est-ce que ce sont les seventies qui me poursuivent ou est-ce moi qui continue à les poursuivre même si elles sont derrière moi. une qui n'oubliera jamais cette époque.

    RépondreSupprimer
  34. Non non ? 74 et 75 je tombe bien sur mon 21 et d’ailleurs le prochain 21 est en 2102 , je suis pas sûr d’être de sortie ;.)
    Et pour les seventies , shutt tu vas faire des envieux

    RépondreSupprimer
  35. C'est bizarre tous les calendars sur lesquels je tombe me fuote le courlu le 20 mars m^me celui de 2102, là effectivement je ne sais pas trop si je vais sortir peut-être serais-je le fantôme de gégène, en attendant jusqu'au 3 janvier 2012, je vais faire la tournée des popotes, pour le moment ma tournée ne m'amène pas jusqu'à la Seine St-Denis, mais j'y retournerais un our rien que pour revoir ce lycée Eugène Delacroix qui m'a laissé tant de bons souvenirs, à l'époque il y avait quelque chose dans l'air que je n'ai pas retrouvé ailleurs, je ne sais pas pourquoi d'ailleurs, pourtant j'ai vécu dans de beaux endroits mais cette ambiance ...... C'était quelque chose. Encore quelques jours en 2011 et ensuite le grand saut le 31. Et en 2012 j'espère retrouver des potes de ces années là.

    RépondreSupprimer
  36. Bonne année 2012 à tous ceux qui ont connu le courlu et à ceux qui ne l'ont pas connu. Il va y avoir bientôt 37 ans mais coeur est toujours aussi jeune et dans ma tête je n'ai pas vieilli. Enfin souhaitons paix, amour et bonheur, grosses bises à tous.

    RépondreSupprimer
  37. Dans un peu plus d'un mois le courlu va revenir, SVP n'oubliez pas ce moment, on ne peut oublier desm oments comme celà, ils vous collent toute votre vie à la peau,Eugène Delacroix fait partie de moi-même, et de ma personnalité, c'était tellement une époque lumineuse pour moi elle était belle.

    RépondreSupprimer
  38. Le Courlu, c'est un truc qui devrait plaire au donneur de leçon de civilisation...

    le Guéant, il a bien une tête de surge, non???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha ha le courlu , il y avait une brochette de petites souris qui ramassaient les quenottes de ces demeurés de l'uni lors des manifs pour la loi debré , pas le fils hein l'ancètre a qui notre monarque a rendu hommage dernièrement . Ben tiens. Je doute que le guéant était front Line je n'aurai pas oublié son regard larvé.
      Concernant Facebook why not y a une oursonne des pyrénées qui guette régulièrement des nouvelles . Pour une fois je suis près a faire la promo de ce machin . L'exception qui confirme la règle

      Supprimer
  39. Mais l'oursonne est là avec toujours sa petite nostalgie du lycée Delacroix. En ce qui concerne j'ai un grand souvenir concernant les civilisations. Quoi de plus beau que d'être sur le site de Karnak en Egypte et de voir au loin le coucher du soleil, pas très loin j'entendais le chant du muezzin et j'étais prise dans quelque chose de poignant et d'inoubliable et inexplicable. Celà fait partie des grands souvenirs de ma vie. Je vous embrasse tous anciens de gégène. l'oursonne polaire

    RépondreSupprimer
  40. Attention le courlu arrive le 21mars soyez prêts les mecs, une oursonne va sortir de sa grotte.

    RépondreSupprimer
  41. ATTENTION DANS SEPT JOURS COURLU EST LA. UNE OURSONNE VA SORTIR DE SA GROTTE

    RépondreSupprimer
  42. Yep , mais dès aujourd'hui sur paris il s'affiche . les gens lézardent en souriant au soleil. il parait même qu'un concert de geeks à lieu en ce moment au jardin du luxembourg , enfin mes sources ne sont guères fiables, en tous cas il arrive à grand pas ...

    RépondreSupprimer
  43. Ma doué !

    Au Luxembourg, sous les dorures du sénat, on y voit des cours particuliers de tennis dans une France sans crise mais lisse, tellement lisse qu'on a envie de s'enfuir.

    RépondreSupprimer
  44. IL Y A 37 ANS J'AVAIS 18 ANS J'ETAIS PLEINE DE REVES ET DE ROMANTISME ET AUSSI PLEIN DE FOUGUE
    MAINTENANT AVEC MON MEC ON VOUDRAIT VIVRE AUTRE CHOSE PARTIR SUR UN BATEAU ET VIVRE AUTREMENT QUE LE BOULOT L'APPARTEMENT LES FACTURES A PAYER, COMME DIT MON MEC VIVRE POUR BOSSER ET PAYER DES IMPOTS C'EST PAS CHOUCARD,ENFIN JE VOUDRAIS UN PEU REVER LE 21 MARS ET REVENIR UN PEU EN ARRIERE UNE PETITE OURSONNE QUI PIME D'IMPATIENCE D'ETRE LE JOUR DU COULU BISES A TOUS POUR CE SOUVENIR DETONNANT

    RépondreSupprimer
  45. COURLU est là, montrez-vous les anciens de Gégène.

    RépondreSupprimer
  46. Un peu déçue pas beaucoup de courlusiens sur ce site, je sais que ce courlu a mal commencé, alors que l'on pensait qu'il serait beau, mais au fon de moi même je sais que tout le monde veut vivre en paix et en solidarité. Une oursonne déçue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'espère avoir quelques nouvelles un peu de bons souvenirs me feraient plaisir l'oursonne

      Supprimer
    2. Bonjour j'ai laissé tomber durant un moment puisque personne ne répond à cette oursonne. J'aimerais un petit signe d'anciens de Gégène. A bientôt j'espère

      Supprimer
  47. Voilà un an que j'ai laissé tombé puisque personne ne répond et personne ne s'intéresse à cette époque qui est si importante. Même si je n'ai pas fait d'étincelles à Eugène Delacroix, je garde tous ces souvenirs dans mon coeur et je pensais qu'il en était de même pour beaucoup d'entre nous. J'espère un signe.

    RépondreSupprimer
  48. Bonjour, toujours aucune nouvelle c'est dommage et à l'approche de cette fin d'année 2013 un peu fraîche, j'ai toujours une pensée pour cette 1973-1975 eh oui celà fait 40 ans, 40 ans et pourtant et je n'ai jamais cessé d'y penser malgré tout les évènements bons ou moins bons qui me sont arrivés durant cette longue période. En souvenir de cette époque bonne fin d'année à tous et un petit coucou à une oursonne polaire me ferait bien plaisir.

    RépondreSupprimer
  49. Bonne Année aux anciens du Lycée Eugène Delacroix, j'ai une pensée pour les années de 1973 à 1975 là où je hantais les culoirs du bahut. Pour 2014 du bonheur, de la joie, de la paix et de la santé pour le monde entier, que la midère s'arrête et que tout le monde s'aime; Je suis utopique mais laissez-moi rêver 2 minutes celà fait du bien dans cette période morose. Bises à vous tous l'oursonne

    RépondreSupprimer
  50. Il arrive bientôt ce mois de mars avec ses souvenirs. Qui s'en rappellera encore...... Faites-moi un signe si quelques souvenirs vous reviennent. une oursonne

    RépondreSupprimer
  51. Bonjour, même si je n'ai pas beaucoup de succès avec les anciens du Lycée Eugène Delacroix, je tiens à vous féliciter pour votre blog. Vous parlez de pas mal de problèmes de notre société tout en restant courtois, polis et corrects ce qui n'est pas le cas de tous les blogs. Certaines personnes pensent qu'être grossiers c'est avoir de l'humour et en plus ils veulent faire les bons intellos alors qu'ils ne sont que de vulgaires mal élevés. Donc continuez un peu de courtoisies fait plaisir, bien amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Les compliments sont à prendre sans modération. Cette note étant une des plus commentées, je vais peut être faire un reportage ou un truc du genre sur ce thème pour fêter les quarante piges de ce courlu :.)

      Supprimer
  52. Bonjour l'autre jour j'ai envoyé un commentaire apparemment il n'a pas été pris en compre ou j'ai cliqué sur le mauvais truc, moi et l'informatique ! c'est vrai sans faire les nostalgiques mais disons que ces années soixante dix celà a existé, comme tut ce que l'on a fait après lorsque l'on a quitté le lycée, en 40 ans il est arrivé de belles choses, des moins bien, mais c'est bien de discuter. C'est certain j'aurais pu faire mieux dans mes études, même à l'heure actuelle au niveau travail j'aurais pu me défoncer un peu plus, mais j'ai choisi la qualité de vie, et comme je me suis mariée sur le tard, de profiter d'une vie de famille, des petitis plaisirs quotidiens. Je sais maintenant c'est la compétition, il faut être le meilleur parmi le meilleur, être le meilleur pour moi c'est être humain, de garder un peu une âme d'enfant, et aussi de pouvoir encore s'extasier devant un animal, un soieau, une fleur. Et ce bahut quand j'y pense il était bon enfant. L'oursonne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. yep joli commentaire.
      en fait oui bon enfant est bien le terme pour Delacroix. Quand je pense à la réputation que les autres bahuts lui donnait.
      MDR
      quand à la compétition. ce n'était pas le maitre mot de cette taule. Mais maintenant on sait nous, que les souvenirs uniques, c'est bien plus important que leur compète.
      Quand les compétiteurs auront franchi la ligne et s’assiéront épuisés sur le coté de la piste comme des saumons revenus des sargasses, ils auront tout juste le loisir et le temps de regretter.

      Supprimer
  53. Quand j'ai commencé à travailler il n'y avait pas cet esprit de compét d'écraser son collègue pour avoir un peu d'avancement. Je me rappelle à l'époque on était tous potes même si quelquefois on s'enguelait un peu et tous les vendredis soirs on faisait la fête ensemble. Peu importe le grade, le salaire, l'important c'était la bonne ambiance. Maintenant on fait notre journée, on se dit au revoir et chaucun rentre chez soi devant sa télé, ou son internet ou je ne sais quoi.... Quand je pense que j'ai encore des relations avec des collègues d'il y a 30 ans maintenant quand je partirais "en grandes vacances " du travail tu ah tchao, bonsoir tout le monde s'en foutra. C'est rigolo je parle souvent à mon conjoint du Lycée Eugène Delacroix, de son côté bien loin de la Région Parisienne, il branletait un peu comme moi, d'ailleurs il a eu son bac de justesse, malgré tout on s'est débrouillé on a bien vécu, notre appartement est un bric à brac avec des meubles qui date du temps de mes parents, il y a des disques, des livres, et on s'éclate avec la musique, d'avant, et de maintenant. Par contre on aimerait que tout le monde ait de quoi vivre ne serait-ce qu'un toit et une bonne soupe le soir, pour moi la vie c'est celà l'oursonne des pyrénées

    RépondreSupprimer
  54. Lorsque l'on rencontre des gens plein de bonnes volontés et qui donnent de leur temps pour les autres, il faut en parler. Par hasard j'ai trouvé une assos qui a réparé des vieux vélos pour que des adultes apprennent à monter et se promener à bicyclette. Celà peut paraître étrange car on pense que tout le monde sait monter sur une bécane. Eh figurez-vous que beaucoup de femmes n'ont pas eu cette occasion et elles se mettent à apprendre sur le tard. En ce qui me concerne quand j'avais 9 ans je me suis prise une chute mémorable et ensuite je n'ai pas trop provoqué les occasions pour remonter sur ce genre d'engin. Eh bien grâce à ces personnes hyper sympas je recommence à apprivoiser la petite reine. En plus c'est simple, quand on veut s'asseoir il y a des vieilles chaises de camping, par contre au niveau sécurité on a des casques, mais pour le reste c'est de la récupération. Tout est simple, et les gens qui repartent avec moi sur un nouveau chemin ne se prennent pas le chou, personne ne critique personne, ni ne se moque. Ce que je veux démontrer c'est qu'avec un truc tout simple on peut faire des heureux et passer un bon moment. En plus c'est mon mari qui m'a poussé à faire cette démarche, il m'a dit il ne faut pas te sentir ridicule, ceux qui pense à mal sont des imbéciles c'est bien à 56 ans de t'accrocher. Voilà comme à Eugène c'était simple, la vie, les jours s 'écoulaient,on discutait sur la pelouse pendant la pose. En plus celà m'a rappelé qu'à l'époque un pote venait me chercher avec son vélo tous les soirs au bahut. Maintenant on vient chercher sa pote en voiture, queston de standing ........ l'oursonne

    RépondreSupprimer
  55. J'ai regardé le calendrier 2014, le courlu tombe le 20 mars, pourquoi cette année ce n'est pas le 21, là je regarde sur tous les calendars autour de moi, ils mettent tous le printemps au 20 mars. Là comment faire pour souhaiter l'anniversaire de ce grand évènement !!!! l'oursonne

    RépondreSupprimer
  56. Bonjour, comme le calendrier est un peu comme le temps un peu déréglé, je vais prendre quelque repos jusqu'à mercredi mais je voulais saluer le courlu et aussi Petit Louis pour son blog. Le rêve fait partie de la qualité de la vie mais beaucoup ne se rendent pas compte, ils jouent la course, la compét avec leurs collègues. Moi je rêve à beaucoup de choses ce que je ferais si un jour j'ai la chance de partir pour les grandes vacances et puis je rêve à cette pelouse d'un certain lycée où je revais du prince charmant qui venait me chercher le soir avec son vélo. Le prince charmant est parti d'après ce que je sais dans le Sud Est et moi un beau matin j'ai pris le train pour le Sud Ouest et puis chacun a fait sa vie comme il a pu.Quand j'entends un vieux tube de ces années-là les souvenirs reviennent. Maintenant l'époque est moins à la contemplation, on se dépêche, on ne pense plus, on passe à côté du meilleur. Alors bon courlu, je viens souvent regarder votre blog sympa. Et à dans quelques jours. Au fait Petit Louis tu es Aulnaysien, moi je suis née à Drancy ce n'est pas loin, même si maintenant j'ai dévié vers le Sud. Oursonne au vert

    RépondreSupprimer
  57. Branle bas de combat au travail deux collègues déboulent dans mon bureau pour me demander la date du printemps, là tout le monde est paumé habituellement c'est le 21 mars !!!!! Faire celà à une oursonne fan du courlu

    RépondreSupprimer
  58. Le printemps m'inspire, j'irai voter dimanche dans le secret de l'isoloir, mais je pense qu'il faudrait redonner de la gaîté aux gens c'est vrai que quand tu te retrouves devant la porte de l'usine fermée je comprends que tu aies plutôt envie de pleurer. Mais rien qu'une fois mettre une bonne stéréo dans le jardin de l'immeuble et faire descendre tout le monde que l'on se parle, que l'on parle de ses craintes, de ses problèmes, au lieu de se recroqueviller sur soi-même. Souvent le chômeur a honte, parce qu'il n'a pas de boulot et il reste enfermer chez lui avec quelque part une culpabilité qu'il n'a pas à avoir, il y a un mec dans mon immeuble il est au chômage, il distribue des prospectus pour se faire un peu de fric, il n'y a pas de sous métier, il n'y a que les imbéciles qui le pensent. C'est pareil la femme seule avec des gosses, et qui a juste de quoi vivre rete dans son coin. Il faut se réunir casser la baraque avec de la musique, et se parler, dans la société tout le monde veut être au plus haut, mais le petit a des choses à dire et à raconter. En se parlant on peut trouver des solutions. Oursonnette

    RépondreSupprimer
  59. Tiens à l'instant je viens de regarder sur google notre bahut, il me semble qu'à l'époque c'était plus aéré, là c'est un peu fermé je trouve....... Au niveau ambiance ce n'est peut-être plus pareil, cool Raoul, à l'aise Blaise, je sais plus si c'est la même philosophie. Si un jour je monte en région parisienne j'irai y faire un tour. Mais, je crois que sur le blog certains habitent toujours en Seine Saint-Denis, avez-vous des échos, savez-vous si c'est comme il y a 40 ans. ¨Peut-être ont-ils eu des enfants qui y sont allés. C'est vrai que je me suis souvent posée la question. Il ne doit plus y avoir ce vent de renouveau qui existait à l'époque. Merci. l'oursonne

    RépondreSupprimer
  60. Bonjour me revoilà à nouveau traversant le Courlu, j'ai eu des soucis, je suis tombée de bicyclette et je me suis retrouvée à l'hosto aux urgences avec des points de sutures au genou et à la main droite. Pendant le courlu il y a mieux. En plus c'était la première fois que je me cassais la figure ainsi. Même dans ce grand Lycée que j'ai beaucoup apprécié, en courant dans les escaliers après je ne sais pas trop quoi, je n'ai jamais raté une marche. Il faut un début à tout. Alors je reviens sur votre blog qui me tient à coeur et à bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pas répondu plus tôt parce que je profite du courlu pour attaquer quelques travaux extérieurs et échappé ainsi a ceux de l'intérieur. J'espère que ta chute est pas trop grave.
      ici le vélo c'est un peu la roulette russe. Je vois mal mes lardons aller au bahut en spad de nos jours. C'est finit, avec toute les caisses de gros que les mecs se trimballent.
      Engagé dans la rue avec leur Qbidule leur Xmachin ils n'ont même plus la place de laisser passer les vélos. Et c'est eux qu'on un gros volant et un petit kiki, pas de danger qu'ils se rabattent si c'est de leur coté ou même qu'ils ralentissent.
      Et comme c'est pas demain qu'on transformera les trottoirs abandonnés en piste cyclable je risque de finir écrasé sous une de ces grosses bouses.
      Mais c'est une belle mort.
      Même si le chauffard ne prend que trois mois. Je suis sur qu'a la santé ou a Villepinte ils vont faire vroum vroum les vrais tout terrains, il sortira épanoui.
      Bon je m'éloigne prompt rétablissement en tous cas . je suis passé devant Delacroix hier matin RAS. Les tags en moins.
      Joyeux courlu !

      Supprimer
  61. Bonjour vraiment ta réponse m'a fait un grand plaisir, commencer la semaine avec un message sympa celà met du boum dans le coeur. Là je vais bien, c'est vrai qu'en ville pour circuler en vélo, en voiture ou avec toute sorte d'engins celà devient compliqué. Dans la région lorsque l'on sort de la capitale béarnaise, nous sommes dans la campagne ils ont fait pas de pistes cyclables et des sentiers de randonnées pour promenade en famille le dimanche. C'est bien. Là j'étais avec une association qui remet dans le bain des gens qui n'ont pas fait de vélo depuis longtemps et c'est mon cas. J'ai perdu l'équilibre, sur un parking désert, et soudain une voiture est arrivée à toute pompes et celà m'a déstabilisée comme je n'ai pas encore trop l'équilibre, je me suis cassée la gueule. Il y a encore des gens gentils, à l'association super, ils se sont bien occupée de moi. Delacroix est toujours debout, comment y vivent les élèves maintenant, c'est vrai qu'à l'époque des seventies on se tracassait pas trop, en plus en sortant de Delacroix où je n'avais pas fait de prouesses j'ai trouvé un emploi , quand je pense maintenant à tous les diplômes qu'il faut je n'arriverais plus à rentrer nulle part. Maintenant je suis un peu en fin de carrière alors j'ai d'autres projets et même si j'ai pris avec le temps une certaine maturité dans ma tête j'ai toujours 16 ans, et je me verrais bien refaire quelques petites bêtises gentilles comme il y a 40 ans. Á bientôt pote du lycée Delacroix et bon Courlu et que celà dure encore longtemps.

    RépondreSupprimer
  62. Bonjour, Si vous saviez comme chaque 6 juin, j'ai pensé à ces jeunes gens qui pour certains n'avaient pas 20 ans et qui ont été pour beaucoup foudroyés sur une plage de Normandie bien loin de chez eux. Dans la maison où j'ai grandi j'étais la seule à ne pas avoir connu cette période, mais j'ai entendu leur récit, leur peur, leurs difficultés pour vivre ce cauchemar et aussi l'espoir. L'espoir qu'un jour cette horreur se finirait. J'ai eu de la chance de vivre jusqu'à maintenant sans conflit en France, j'ai eu la chance de vivre l'insouciance de la jeunesse, ce qui n'a pas été le cas de la génération de mes parents et mes grands-parents. Alors aujourd'hui une grande pensée et un grand merci pour ceux qui nous ont redonné l'espoir.

    RépondreSupprimer
  63. Salut on s'endort un peu sur ce site du courlu, je sais c'est les vacances mais pour ma part ce n'est qu'en septembre. Alors je vous fais un petit coucou. C'est vrai du temps de ce très sélect lycée qui reste pour nous un bon souvenir, celui-ci était fermé en juillet et août et nous reprenions en septembre. Là je fais le contraire, je pars en septembre. Quelques nouvelles de courlusiens feraient bien plaisir celà apporterait un peu d'air frais. A bientôt l'oursonne

    RépondreSupprimer
  64. Oursonne va se mettre au vert comme le courlu ne bouge pas, à partir de jeudi et jusqu'au 6 octobre, je vais me reposer, me laver le cerveau et éteindre la télé et la radio pour des promenades ludiques et avoir l'impression pendant quelques jours d'échapper aux temps modernes. A bientôt à vous tous, et bon courage

    RépondreSupprimer
  65. Oursonne qui est revenue après ces 3 semaines au vert,celà m'a fait du bien. Quelques nouvelles d'anciens de Gégène me ferait du bien aussi

    RépondreSupprimer
  66. Comme rien ne bouge, je vais me manifester pour la bonne année et ensuite je pense que je vais laisser tomber car aucune réponses. Début 2015 et ensuite je garderai mes pensées pour moi. Oursonne bien triste

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahhhh Oursonne, ces activistes du Courlu sont long à te répondre non ? Ton dernier commentaire m'a poussé à sortir de l'hibernation que j'affectionne désormais.
      je laisse les marchés de Noël aux foules crédules. la rédemption c'est pas mon truc.
      bon je ne saurai te recommander les sites d'anciens comme ce les copains d'hier ou même si tu veux un peu de news Fraiche ,je viens de voir qu'un lien pointait sur cette note clique sur ce site , voila voila.
      un petit clin d'oeil , joyeuse fin d'année deux mille quatorze, la haut dans tes montagnes...

      Supprimer
  67. bonjour, merci d'avoir répondu moi et mon époux ne sommes pas trop magasin, tout le monde se précipite dans les supers marchés, mais les gens s'étourdissent durant quelques jours pour oublier leurs tracas et se donner l'illusion comme on dit .... Nous vivons simplement et nous en sommes contents. Bonne fin d'année à tous, et surtout une pensée à ceux qui n'ont plus rien ou plus grand chose.

    RépondreSupprimer
  68. Á l'année prochaine, passez de bonnes fêtes à début janvier

    RépondreSupprimer
  69. Bonjour le courlu revient aujourd'hui, il y a 40 ans ....... dans un lycée à Drancy

    RépondreSupprimer
  70. bonjour, je vois que tu n'abandonnes pas facilement, alors je vais te mettre un petit mot. juste un petit rectificatif, c'etait il y a 41 ans, a l 'epoque, avec quelques autres, j'etais l'instigateur de la chanson du courlu, (et de beaucoup d'autres choses encore) si je suis sur de la date, c'est parce que j'ai toujours le texte original, ecrit de ma main avec la mention mars 74, rangé dans un album photo de la meme epoque. Faut dire qu'en ce temps la, pour toute affaire de cours, j'avais comme beaucoup d'entre nous un vulgaire sac plastique (d'ou l'ingenieuse idée du sac d'eau) avec 2 ou 3 feuilles et un stylo, mais a la difference des autres, j'avais rajouté un element peu commun : un petit appareil photo que j'avais toujours dans ma poche.Resultat, des temoignages de la vie de tous les jours au lycée (de notre vie de tous les jours, devrais je dire) je donnais la plupart de mes photos a qui y etait dessus, aussi il ne m'en reste guere, juste l'album photo que j'avais confectionné, gracieusement offert par pier import a rosny2. Ah oui, bien entendu, j'etais en G3 je suis toujours en contact avec des proches de l'epoque et j'espere que notre etat d'esprit est toujours le meme, bon 21 mars a toi MARCO

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marco, pour ce commentaire.Oursonne n'a pas encore répondue, mais elle passe régulièrement sur cette note, qui est en a fait la plus lu de ce petit blog.
      Pour ma part je pense que chez tout les anciens Delacroix de cette 'promo' l'esprit n'a pas beaucoup changé. c'est même une force, ah ah !
      Quant aux sacs plastiques comme je radote un peu, désormais, je raconte souvent l'histoire des AG, quand quelqu'un me parle de son passage au lycée. En tous cas très heureux qu'une des étoiles des G3 de Delacroix est laissé un message ici
      { tu devrais faire un petit blog avec ce qu'il reste de photos ;.) }

      Supprimer
  71. Bonjour, cela me fait plaisir de voir que d'anciens de Delacroix s'intéressent à cette époque. Donc c'était en 1974, j'y suis restée en 1975 et après je suis partie travaillée avec toujours une nostalgie dans un petit coin de ma tête. Je me souviens que je m'étais mise aussi au sac en plastique. D'ailleurs mon père était furieux car il m'avait acheté une super mallette pour mettre mes cahiers et mes livres et j'ai trouvé que le sac en plastique était moins encombrant et puis cela changeait des sentiers battus. Cela fait 41 ans ! et bien que le temps passe vite, je m'étonne d'être là avec le sourire et toujours cet esprit un peu d'adolescente. Bon courlu à tous et à bientôt.

    RépondreSupprimer
  72. Bonjour, voilà bien des mois que je ne suis pas venue sur le site car je sais qu'au jour d'aujourd'hui plus grand monde ne vient sur cette page. Ceci dit en souvenir du bon vieux temps et de cette époque qui paraît lointaine, je souhaite de bonnes fêtes à tous et que l'année qui va dans quelques jours frapper à notre porte soit remplie de paix, de solidarité et de bonheur pour chacun.

    RépondreSupprimer
  73. Bonjour, il y a bien longtemps que je ne suis pas venue sur ce site, car je sais que maintenant il n'y a plus grand monde qui vient sur cette page. Pourtant en cette époque de l'année, je viens vous souhaiter de bonnes fêtes et que l'année 2016 qui va arriver dans quelques jours soit une année de paix, de bonheur et de solidarité.

    RépondreSupprimer
  74. Bonjour,
    Même si les années ont passées, n'oubliez pas le 21 mars, c'est une date pour laquelle je garde une certaine nostalgie. Amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À première vue , personne n'oublie... :.)

      Supprimer
    2. À première vue , personne n'oublie... :.)

      Supprimer
  75. bonjour je me lève tranquille ,je prends mon petit déjeuner et je reviens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une excellente idée, au printemps, on commente rarement avant le kawa :.)

      Supprimer
  76. Salut,

    Je me souviens très bien du mystérieux Courlu.
    La preuve je viens de faire cette recherche et grâce à google me voici sur cette page : incroyable ce que permet le web !

    Je me souviens aussi de la cantine. En fin d'année, nous avions réussi à convaincre notre jeune et jolie prof de math à venir manger avec nous plutôt que dans la salle des profs, lorsque une bagarre a commencé...

    Phil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est un mot magique non ? car il existe des mots magique sur le Net. les chats contrôlent leur diffusion.
      j'ai connu un Phil dans cette cantine,un gaillard aux yeux bleus qui les rendaient folle,je veux dire, le pt'i lot de gonzesses cools de Delacroix.
      Mais pas de prof de math, ou alors elle était pas si jolie que ça, mais bon les maths ça jamais été mon truc.
      Possible que j'ai séché toute l'année d'ailleurs, surtout l'année du bac ;.)))

      Supprimer
  77. Si je les rendais folles... alors je ne m'en suis jamais aperçu.
    Un autre Phil malheureusement pour moi ;)

    Je situe mal l'année du Courlu et de la cantine : 74-75 (alors j'étais en 1C2), en 75-76 (dans ce cas en TC1)...

    J'ai quitté le 93 dans les années 80 sans trop de regrets (à part les bons souvenirs d'avec les copains).

    J'ai parcouru avec intérêt ton blog. Bravo et merci pour le partage...

    Phil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le compliment. C'est pas trop courant dans se repaire, ou je suis plus habitué au remontrances des censeurs de l'orthographe et autres adorateurs de langues mortes.
      Ce blog est devenu une ancre à mémoire avec les années.
      Sinon le Courlu à sévi au moins deux ans . Marco un des membres fondateurs et qui devrait déposé la marque à l'INPI, je dis ça je dis rien, parle plus haut dans les coms de soixante quatorze. Ça ou la suivante ce furent quand-même des semestres magiques.moi, j'étais inscrit en D mais j'avais le chic pour capturer les lettres signalant mon absence.
      Pas de SMS à l'époque 😉 ah la liberté...
      Bonne continuation, merci pour le commentaire et le 93 , ben, rien n'a changé, c'est le phare est 😂.....

      Supprimer
    2. Je suis contente de voir qu'enfin certains reviennent sur ce site, et ces belles années 1974-75 !

      Supprimer

Allez y causez !
Avec le renouveau des trolls qui se la racontent, je modère systématiquement, normal ,je suis seul maitre à bord.
Donc ceux qui ne savent pas se tenir vont à la planche direct..