11 novembre, 2018

11/11/18

Cette année je vais pas vous faire mon laïus habituel sur ce onze novembre.
Début d'automne je monte quand je peux, fleurir les ancêtres dans le ch'nord. Eux qui aimaient tant les fleurs. En revenant souvent je passe sur le chemin des dames. Un genre de pèlerinage mémoriel athée.
alors je vous ai pris une photo ou deux.
Marquer d'une pierre ces cent ans et laisser dormir toute cette Europe sacrifiée pour quelques capitalistes.
Deux lignes pour toutes ces gueules cassées de mon enfance.
j'ai visité le plateau, bien plus aménagé que lors de mes premiers camping sauvages d'ado, ou le moindre craquement la nuit terrorisait notre équipé de bras cassés de Bala.


Mais comme je suis un homme des bois, pas un bouffon de chasseur, Hein, je me suis enfoncé plus loin en descendant vers Hurtebise.
La, des arbres plantés après la fin du conflit,m'ont transmis une ou deux photos.


vous savez comme je dialogue avec les arbres, smiley.

Tiens celle ci, il est pas habité ?


Ou sur celle ci avec le fantôme sur l'écorce. Ce lieu est fossilisé de douleurs. Le calme ambiant n'y est que plus singulier.
Une forêt aux morts.
Comme un monument de verdure.


En parlant cénotaphes de la der des der, il y en a dans chaque village en france.
j'ai toujours un œil pour. Mais mes préférés sont ceux de l'époque qui ont gardés leurs couleurs.
Comme celui ci de Dizy pas bien loin du plateau
ce fameux bleu HORIZON.


Voila je vous avais dit. pas de polémique cette année.

Cent Ans.

On leur a volé combien d'années , cinquante, soixante, quatre vingt ? cent ?
Oui si ce blog est encore la , je ferai les cent un.

En attendant un zoom sur Cerny parce que voila, la vérité de la première guerre des affaires, cent ans en arrière.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Allez y causez !
Avec le renouveau des trolls qui se la racontent, je modère systématiquement, normal ,je suis seul maitre à bord.
Donc ceux qui ne savent pas se tenir vont à la planche direct..