24 novembre, 2006

je veux rester dans le noir

Black out ce matin pour les lèves tôt, au moment de mon instant préféré, celui ou je rêve au dessus de mon café. Je maudis le vieux grille pain des années 60 surement à la source de cet incident, mais je m’aperçois que dehors Aulnay semble bien sombre d’un coup. Bon ou sont ces foutues bougies. Ha, ca y est. Et les allumettes, hum que d’aventures.
petit dèj au chandelle
Finalement c’est presque romantique ce ti dèj. Bon la douche va l’être moins. J’appelle EDF, sont dessus alors j’attends, après tout c’est vendredi. Ceux dont les réveils sont revenus sur le 00:00 vont de toute façon être réveillés par le chant des alarmes de la rue. A peine 20 minutes et hop la lumière et le monde moderne reviens, fini de rêver faut aller tafer.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Allez y causez !
Avec le renouveau des trolls qui se la racontent, je modère systématiquement, normal ,je suis seul maitre à bord.
Donc ceux qui ne savent pas se tenir vont à la planche direct..