08 décembre, 2006

Cher petit papa Noël.

Noël,Noël

Cher petit papa Noël.

Voila de nombreuses années que je t’écris une lettre dont tu fais peu de cas.
C’est pourquoi cette année je te demande une attention toute particulière.
Ayant appris consciencieusement mon histoire de France, je pensai que les privilèges avaient été abolis depuis une nuit d’un 4 août ou l’Assemblée Nationale votai encore des lois ayant un sens. Mais hier matin, une petite phrase lapidaire m’a rappelé que l’on s’éloignai un peu plus chaque jour du mot Egalité inscrit sur le fronton de nos monuments. Debout dans les transports, c’était bondé, cela ne marchai pas, mais je ne t’apprends rien sur le RER B.
Soudain une personne moins fataliste que les autres à lancé ce « Tu crois que je suis au 35 heures «. Tout est dit dans ces huis mots.
Alors s’il te plait, père Noël.

Donne les 35 heures à tout le monde ou supprime les.

J’ai bien peur que sinon, petit papa Noël , toutes ces inégalités ne finissent par licencier tous ces bien nourris de députés au profit de ‘Stagiaires ‘ moins expérimentés , mais certainement plus déterminés.

Ps : j’ai été très sage cette année et dis modérément des gros mots sauf dans le RER @+!!! cela va de soi…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Allez y causez !
Avec le renouveau des trolls qui se la racontent, je modère systématiquement, normal ,je suis seul maitre à bord.
Donc ceux qui ne savent pas se tenir vont à la planche direct..