18 mars, 2016

Clichés


Souvent on cause clichés de la banlieue. 
le neuf trois, que certains jeunes vieux jeux persistent à vouloir dénommer le quatre vingt treize, comme si on pouvait stopper l’émancipation du verbe, mais à yé, voila que je dérape. 
je disais, ce département contient encore quelques clichés. 
Comme ce vaisseau abandonné de Balzac, la der des barres des 4000. Les vrais photographes doués ont leurs entrées dans ces abandonware pour des #tofs souvent surprenantes.
Moi en semaine, j'ai que mon RER B
Ce matin il y avait ce rayon de soleil de fin d'hiver. Celui qui nous semble si clair et lumineux après tout ces mois de  gris. 
De quoi exposer le cuirassé du 93


Comme un avant goût du retour du Courlu.
J'ai eu un début de semaine de psychopathe au taf, j'ai donc décidé de prendre le chemin des écoliers. traîner pour y aller; cette salope de loi travail n'est pas encore passée. huit heure deux. je sèche.
Une photo ou deux avant que la démolition ne commence. que la grosse gomme des souvenirs passe par la, effaçant ce repaire familier des voyageurs du RER B
Le hall de gauche vous l'avez en tête de gondole.
Les portes sont soudées. 
Voilà 
j'avais déjà pris l'autre barre le cliché est même partie a Nougat York. je me la pète.
D'ici peu des trois étages sables si commun remplaceront cet archaïque vestige. 


Il ne restera que mes souvenirs, à base de Simca onze cent et quelques photos BW.
Et des surnoms, petit claude, Moustique et deux trois de Delacroix.
Mais il n'y a la rien de nostalgique la. 5,7,8,20 je disparais , allez...



C'est même plutôt bien que ces bidules obsolètes s'effacent. surtout ce gardien du Hall 1 cette représentation impie, la porte des Enfers, avec derrière   les cerbères dans le bas de l'escalier de droite, regardez les cendres du dernier qui à auto-combusté en touchant le dessin de l’idole et je vous parle pas de celui qui a perdu son ben dans la terreur ...








le morceau est une  kassdédi a mon pote  @david qui a fréquenté le 9 cube et  n'aime pas le RAP :Smiley: mais bon tout les deux ont aime le beurre salé

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Allez y causez !
Avec le renouveau des trolls qui se la racontent, je modère systématiquement, normal ,je suis seul maitre à bord.
Donc ceux qui ne savent pas se tenir vont à la planche direct..