28 février, 2010

Tempête de Merci

Tempète sur les droits de l'homme
Hier soir j'ai zieuté les soporifiques Césars.
Tempête de merci dans un verre de champagne, sans beaucoup de bulles.
C'est presque tout ce que j'ai retenu, ha non ,y a Isabelle qui a sauvée ce joli film de la 'journée de la Jupe'.
Film qu'on ferait bien de passer dans les Lycées zé collèges, tiens.
Ce matin la vrai tempête m'a viré de chez Morphée's tavern à six heures.
Le vaisseau centenaire chantait de tout ses haubans.
un vrai slam de menuisier.
Suis sorti attacher ce qui n'était pas vraiment arrimé.
T'in ça souffle, même encore trois heures après quand j'ecris.
Alors moi aussi je souffle un mot pour nos sans papiers de STN Aulnay.
Explusés du garage de leur Entreprise ils vivent devant dans une tente.
vinqt quatre heures sur vingt quatre depuis cinq mois.
Aujourd'hui sous la tempête.
j'espère qu'aux Césars Monsieur Mitterrand aura entendu le message de Monsieur Audiard, le grand gagnant de cette soirée , qui a évoqué la régularisation de ces Sans Papiers.
S'il a le droit de s'exprimer dans son gouvernement,peut être pourra-t-il le rapporter ?
On est prêt à lui faire une tempête de Merci

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Allez y causez !
Avec le renouveau des trolls qui se la racontent, je modère systématiquement, normal ,je suis seul maitre à bord.
Donc ceux qui ne savent pas se tenir vont à la planche direct..