02 avril, 2010

La moisson rouge des exocets

At The End
Hier c'était le premier avril , le jour du poisson.
le fools day , comme je l'ai lu.
j'ai bien cherché une blague , mais j'avais rien en stock , juste un scénari de polar avec une moisson rouge forcement déjà vu sur Chandler. le temps que je m'y mette le premier est passé et mon poisson volant commence à sentir. Normal avec cette soudaine chaleur.
Mais commençons par le sempiternel laius : toutes ressemblances avec des personnes ou des lieux existants ou ayant existé ne seraient que pure coïncidences , fortuites , des trucs du premier avril.
Voila les bases posées , maintenant faut un mobile , voire plusieurs. Imaginons dans un pays voisin un grand média très proche du pouvoir, par exemple une chaîne de télé ex gloire du paysage audiovisuel , autant en perte de vitesse que le dit gouvernement .
ça crée des synergies.
Comment relancer en faisant d'une pierre deux coups ? ben par exemple en créant un nouveau concept de magazine d'investigation , sur des sujets qui peuvent servir la politique menée.
On va pas quand même pas enquêter sur les grandes fortunes et leurs exonération d'impôts , ni sur tout ces jeunes super-diplomés qui trouvent pas de boulot.
Encore moins sur ces salariés, futur licenciés , qui veulent faire sauter leur entreprise.
Dans quel monde on vit.
Quitte à remuer la boue ,on va prendre une banlieue populaire et taper sur des patrons qui ne payent pas d'impôts non plus , mais qui eux sont du mauvais coté du manche.
La came , c'est un sujet bateau, un marronnier branché, y en a partout , mais faut pas déconner ,on va quand même pas aller la chercher dans les rues des actionnaires de la télé.
Et puis comment leurs journaleux auraient des idées ?
Bon on approche les réseaux pour l'enquète , on laisse une ou deux zoreilles dans l'équipe.
Pas d'accord , hein c'est juste tacite , émission prime time ,puis cueillette des dealers.
La mon histoire tiens pas encore la route. Que du malfrat , ça vend plus , non faut rajouter deux trois ingrédients politiques.
un député zélé qui regarde pile le reportage et peut poser des questions à son ministre de l'intérieur dès le lendemain dans l'hemicycle.
cela permet à l'édile de déplier son paravent , caméras , auxiliaires que sait je, encore jusqu'ou on peut pousser le délire sécuritaire , des miradors ? oui ça le fait des miradors.
Jusque la tout va bien, mais on n'y croit pas encore non ?
Surtout que y a un contre feux puisque le maire de la dite commune réclame des moyens policiers depuis des années.
Alors on rélève un peu la sauce , une voiture de police est brulée ou mieux , tiens, un bus.
rallumer juste un peu le feu. la GRANDE peur.
La le ministre se déplace et gronde , le sourcil bas, devant toujours les mêmes caméras.
il vous plait mon laius d'avril , attendez je me découvre d'un fil.
Seulement voila , dans une histoire y a toujours des imprévus , pour qu'elle soit vraiment crédible faut qu'elle vrille un peu.
Quelques jours plus tard dans la cité lors d'un banal contrôle de papier ,il y a un accident , bète, comme tout les accidents .
la vidéo tourne sur cette saloperie d'internet , la gronde se répand.
Des cordons de sécurités sont placés autour du siège du média, et au gouvernement c'est le foutoir on remanie une nouvelle fois car la fronde gronde à l'assemblée.
le journaliste abandonne l'émission pour s'occuper de cinéma à bollywood.
Ha je sent que ça commence à vous interresser.
mais la, je vais bosser , pendant qu'il me reste du taf , ma pause est , comme le premier avril d'ailleurs ,terminée.
je vous laisse la musique

Eminem - Beautiful

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Allez y causez !
Avec le renouveau des trolls qui se la racontent, je modère systématiquement, normal ,je suis seul maitre à bord.
Donc ceux qui ne savent pas se tenir vont à la planche direct..