05 novembre, 2010

All in blues

AULNAY ALL BLUES
Moi , c’est le titre qui m’a fracassé l’oeil . Aulnay all blues.
avec les premiers froids j'ai toujours l'œil qui pique dans ces petits matins.
pour les vieux raseurs tout gris,ceussent qui ont usés une dizaine de boots en plus d’un demie-siècle dans notre bourgade, il est clair qu’accueillir un festival de blues coule de source.
Du Mississipi direct dans la Morée.
Y a quoi ? trente cinq ans , pt’être bien plus près de quarante, la haut à Emmaus mes vieux potos usaient leurs vingt ans dans des soirées de tarots éperdues.
- Sortir ?
- t’as de la thune pour l’essence ?
j’ai jamais rien entravé aux tarots , le petit ,le chien et aussi mais ça n'a rien à voir au foot.
Alors pour m’occuper je changeai les skeuds,des 33 tours à manipuler avec précaution.
- va pas me les rayer, je te fume.

Janis , Billie, Clapton , Armatrading , Muddy , John lee ...
Ouhhh la la , les nuits d’hier sont toujours un peu bleues .

à l’aube un peu comme à l’heure ou a été prise cette photo , chacun s’arrachait vers son chemin.

Aujourd’hui , la vie ,le move qui mouve, a tout changée , ou presque.
je dors huit heures, la cité se prénomme l’Europe et le rap et le slam sont ses fleurons.
oui , tout les blues.
c’est une belle initiative que ce festival.
Alors sortez donc un peu de votre boum boum la semaine prochaine
profitez de cet écho de Chicago , qui glisse jusqu’au Cap

move on,  lachez donc votre Mojo pour une soirée a Aulnay sous.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Allez y causez !
Avec le renouveau des trolls qui se la racontent, je modère systématiquement, normal ,je suis seul maitre à bord.
Donc ceux qui ne savent pas se tenir vont à la planche direct..