12 février, 2012

Fait divers séquano-dyonisien

La buse du Chateau
Aujourd’hui je fait dans le fait divers d’Aulnay sous .
En bon artisan de blog j’aurai pu vous sortir une dizaines de carcasses grillées à point de mon stock photos , mais ce n’est que de la ferraille. 
Non je vous ai choisi un vrai truc bien gore typique séquano-dyonisien avec du sang , pis des larmes aussi, tiens .
 Je tiens tout de suite à préciser que toutes analogies avec un blog local d’informations racolant de cette façon les hits ne serait être que pure coïncidence liée au hasard. 
Bref , pour employer ce mot du poste si tendance , bref il y avait dans l’infirmerie du bord deux pigeons. 
Un vieux blanc , fier pan, ex star du toit de la maison , perclus de tic qui profitait la d’une retraite confortable. 
un pigeon avec une retraite, les animaux se la pètent. 
Et un jeune ramier ,nouveau venu à bord, échappé de peu à la faucheuse. son aile cassée avait été soigneusement réparée,après quelques semaines, le rétablissement avançait sous les meilleurs hospices. 
las, le destin est têtu, quand il te tient il ne te lâches plus.
Avec ce temps du Baïkal , les chiens sortent peu.
Les prédateurs banlieusards  profitent des rues désertées pour bondir par dessus les murets. 
Si vous rentrez passé minuit vous devriez les apercevoir , dans une zone de l’avenue Vercingétorix à la rue Pasteur. Dans le reflets des phares, un éclair vif et souple . feu noir et blanc comme un chat , mais bien trop long pour être un greffier. 
Ce chafouin ou furet ne leur a laissé aucune chance , ni la moindre goutte de sang déclenchant au matin les larmes de leur attentionnée infirmière. 
La terre en ce dimanche était si dure qu’il m’a fallu une pioche pour les enterrer.
ce malheureux beau ramier bleu était un vrai poissard de banlieue, il m’a rappelé la fulgurance d’un poto d’hier si jeune ,bleu et malchanceux lui aussi. 
las, le destin est têtu, quand il te tient il ne te lâches plus.


 Scriptum du post : vous n’aurez pas la photo des volatiles , flickr refusant de la charger, trop violente sans doute , je vous ai mis à la place la tofdujour de la chanceuse buse du château Sausset 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Allez y causez !
Avec le renouveau des trolls qui se la racontent, je modère systématiquement, normal ,je suis seul maitre à bord.
Donc ceux qui ne savent pas se tenir vont à la planche direct..