15 juillet, 2013

note de glande

ça fait trop longtemps que j'ai pas écris, pas lu, hein ! écris.
je suis un gros glandeur. pour de vrai, pas un qui bosse sans le montrer.
ni une flâneuse qui voyage.
non non , je suis un tire-au-flanc de première bourre.
par exemple avec ce temps pour moi faire le lézard indolent est le summum du plaisir. 
Musarder par exemple, en voila une façon de vivre.
je dirais même, la seule façon. je sais je suis un peu timbré.
tenez  j'aurai pu vous re-sortir une de mes notes ,mais je suis encore plus flemmard que ça.
je me pause dans la meriseraie du Sausset, Buck court en criant après les bleus qui tapent le kanter. 
Moi  je compte les perruches. Vingt six ...vingt sept.

ha l'Union Municipales des Perruches , je vous assure ça caquette grave. c'est d'un puéril.
je glisse ma main dans la poche, même moi ils m'angoisse ouf ! j'ai toujours mon portable.
en repartant je mitraille avec un petit pincement le grand vide de l'ex 'made in Aulnay'. 


Mais il fait trop beau, je vais me poser au canal, ou, l'ombre du peuplier est la plus fraîche par ce temps.
tout ces enfants qui s'explosent avec les pédalos. que de monde en ce dimanche ! 
trop pour moi, je regarde la navette de l'Ourcq se garer avec ce mousse à l'arrière qui profite du bruit moteur et m'en rappelle un autre hier ou avant hier, on va pas chipoter.


allez hop  je vais mettre ce blog en cale sèche, le radouber pour l'automne. qu'il soit beau et affûté. un petit congé,car la, j'ai plus rien à raconter.
trop bel été.
trop meurtrier.
moi ? je retourne dans mon hamac.
glander.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Allez y causez !
Avec le renouveau des trolls qui se la racontent, je modère systématiquement, normal ,je suis seul maitre à bord.
Donc ceux qui ne savent pas se tenir vont à la planche direct..