17 mai, 2015

la com' ici ? elle a piscine...


Vous avez vu comme il fait beau. Un tel soleil le dimanche matin c'est un temps à aller piquer une tête dans les bassins extérieurs de la piscine municipale. 
Oh wait ! 
Il y a un exercice scolaire qu'elle est fermée. Un problème dans la charpente qui recouvre les bassins intérieurs. Des experts ont, de suite, été dépêchés. Mais en presque un an je n'ai rien lu dans notre gazette sécuritaire municipale, le flamboyant oxygène, concernant ce point.
Soit les experts sont venus à pied depuis Mézidon-les-bains, soit nos gestionnaires de la communication sécuritaire ont zappés.
Pourtant c'est des pros des annonces .Qu'a cela ne tienne, il nous  reste les bassins extérieurs. Avec le presque olympique cinquante mètres.

Vous emballez pas.
Hélas trois fois hélas d'après un commentaire sibyllin  du conseil municipal, les accès du public aux bassins extérieurs ne seraient pas au normes.
De sécurité tiens.
C'est le mot chébran qui termine toute les phrases à Aunay-la-sous.
Ça fait froid dans le dos non ? Toutes ces années à s'allonger au bord des bassins,j'ai des frissons et c'est pas la fraîcheur de l'eau.
Donc, ce n'est pas une faille dans la sécurité si une année scolaire est perdue pour apprendre à nager.
Non, d'ailleurs nos rois et reines de la com' ont prévu une nouvelle piscine pour les jeux olympiques de 2024. c'est étonnant il y a peu ils tiraient dessus à boulets bleus.
En final,vous pouvez donc attendre un peu pour apprendre à nager.
Ou profiter de l'embellissement des berges du canal ou des tracés des cours d'eau du coin prévu dans le PLU pour faire trempette, smiley hein !
Certes on ne maintient pas déjà l'actuelle en état, alors celle construite sur la friche de PSA terminera plus que probablement en no man's land olympique comme les désormais trop fameux sites olympiques Grecs. 

– L’une des piscine d’entraînement des JO 2004 (Crédits – Getty Images / Milos Bicanski)
       L’une des piscine d’entraînement des JO 2004 (Crédits – Getty Images / Milos Bicanski)

Remarquez friche industrielle ou friche olympique. C'est pas important. Ce qui est important c'est la communication dans l'instant.
Et la, on a des pointures.
D'ailleurs des canaris ont creusés la première pierre, heu non le premier bassin cette semaine. 

Ha ! non non ,on me souffle que non, c'est une autre OP de com' . mince.
De toute façon ce genre de serin siffle beaucoup, mais c'est bien la première fois que j'en vois avec des pelles. 
Neuves, les pelles, je vous le concède.
Vous me direz, si je me rappelle bien, roulez des pelles à Aulnay-sous-Bois c'est le grand frisson. ayé ma communication déconne aussi, ça n'a rien à voir, voyons.

Au final,  je vous le dit la com' ici elle a piscine, sans déc ça patauge joyeusement dans le pédiluve. ct'affaire de swimming pool.
Attendez sagement dix ans, mes loulous.

allez, finit de râler, comme d'hab on finit sur une jolie mélodie. (vous pouvez chanter ...)

3 commentaires:

  1. Râle pas,P'tit Louis,tu aurais pu habiter à côté,là où Grand corps malade a été refoulé,là où le club de judo riches de 400 adhérents est malmené.....
    T'es pas content?
    La PM va avoir une belle bagnole qui enverra des PV toute seule....
    Tu crois que les sommes récoltées serviront à la réouverture de la piscine?
    Ou à mettre des caméras partout?
    Tiens,un petit lien qui va nous aider à nous passer de piscine:
    http://www.musicologie.org/publirem/lefebvre_natation.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yep jean-louis, je râle parce que c'est ma manière de communiquer. Souvient toi de l'escalator. J'ai rien lâché, enfonçant des moulins à vent sur internet jour après mois. Tout le monde a rigolé sauf l'image de la SNCF et du STIF
      Surtout après la publication qu'il ne serait pas remplacé. La ou d'autres se sont contentés de publier le communiqué. (Smiley Jérôme)
      C'est mon côté Pitt. J'ai la mâchoire carré quand je tiens je lâche pas.
      Donc cette histoire de piscine commence à déborder . ha ton avis ?
      Bon sinon cette affaire de   woiture à vingt
      cinq mille et des tomfas associés me fait plus sourire. Le retour du Texas à Aulnay sous ne présage rien de bon pour la chaleur de la nuit.
      Mais ils y croient. Comment on dit ici ?
      Ah oui . ils se la racontent
      Moi moins. Je n'ai pas encore vu un radar rue Jean-Jaurès ou route de Bondy.
      Et puis on a des magnets collector non ?

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

      Supprimer

Allez y causez !
Avec le renouveau des trolls qui se la racontent, je modère systématiquement, normal ,je suis seul maitre à bord.
Donc ceux qui ne savent pas se tenir vont à la planche direct..