09 décembre, 2012

J moins Douze


Douze jours de la fin du monde.
j’ai ramassé ce premier signe.

le greffier du bord ne lui a laissé aucune chance. ce matou est une ré-incarnation d’arnaud Amaury, plus aucun doute.
Ce très discret vieil Aulnaysien habitait sûrement la maison en partie rasée cette semaine. Ne subsiste que la façade avec sa fenêtre de salon a demie dévorée.
sûrement pour respecter le PDC d’agrandissement.
Arbres séculaires, sous bassement, fougères et balançoires tout a été emporté dès l’aube par une procession de semies à bennes gigantesques.
Compère gaspard effrayé par le balai des phares a du fuir hors périmètre.Surement les trente pour cent de COS supplémentaire Sarko ,qui lui ont été aussi fatal que les redoutables griffes du félin.
Puisqu’on cause aménagement. cette semaine de pleine lune donc d'insomnies, j’ai fait un replay des deux heures cinquante d’une réunion de candides en architecture.
Bon certains ont l’air plus préoccupé par d’obscurs calculs, comme celui qui veut virer un blogueur vidéaste, que de faire avancer les petits logements de la prairie des impôts.
Mais reconnaissons que cette forme de diffusion en ligne est idéale pour poser les personnages, et afficher l’égo de quelques un.
Pour les vieux rongeurs dans mon genre, le must pour suivre les feux de la croix blanche sans avoir à sortir par ces soirs de grands froids ni affronter les ouistitis inutiles d'une réunion publique.
Nul doute que l’épisode de février devrait cartonner... 

si on passe treize jours.
Quand même s’accrocher pendant deux heures sur une modification mineure du PLU sans aborder le sujet des trente pour cent en plus du COS 

Quand on discute logements c’est étrange.
non ?


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Allez y causez !
Avec le renouveau des trolls qui se la racontent, je modère systématiquement, normal ,je suis seul maitre à bord.
Donc ceux qui ne savent pas se tenir vont à la planche direct..