27 février, 2020

l'avenir en commun


Mars est le dieu de la guerre.
Pour moi c'est aussi le mois ou je vénère le Courlu.
En parlant de VNR je suis passé mardi soir sur la place sans voitures. La nuit tombait,il y avait deux lampions lumineux d'un mètre devant le nouvel immeuble au look haussmannien, vous savez Napoléon le III, tout ça. Mais ayé je déraille.
Donc les loupiotes semblaient attirer la, comme des lucioles endimanchés, le gratin quatre vingt treize six cent.
Du milieu de cette place , poussant mon spad et ma demie baguette, j'entendais les rires et les éclats de voix à l'intérieur.
Tellement convenus.
Bon j'aurai pu vous prendre une photo, mais les caméras et les six délégués de la PM placés là pour sûrement essayer de fluidifier le trafic autour de cet îlot de solitude m'en ont dissuadés.
J'ai passé l'âge de ces conneries.
Il n'empêche, pour un instant, mais pour un instant seulement, comme disait Brel dans sa chanson, j'ai eu l'impression du tournage de 1984.
Orwell a vu juste.
Mais on était parti sur Mars non ?
Justement tiens, on vote en mars.
Certains ce sont déjà engagés par ici pour tel ou tel candidat.
Le truc ancien de l'homme providentiel.
Moi, c'est bizarre, je penche plus pour une liste et sa démarche.
Simple, basique pour reprendre le refrain d'Orelsan, puisque je papillonne dans les chanteurs du nord.
Soyons clair.
On n'est pas ici dans un blog neutre. les pirates sont pour l'égalité, la fraternité et toutes ces jolies libertés effacées par Bonaparte.
Encore lui.
Donc moi qui hurlait au loup, non, à l'union il y a quelques années je suis très heureux de cette liste Aulnay en commun.
Vous voulez en savoir plus ? sortez donc a Chanteloup le dimanche 8 Mars
Vous verrez , il n'y a aucune autre alternative le  15 et le 22 Mars.
Prenez des procurations pour vos grand-mères, dont c'est la fête dimanche, ou  pour vos chiards d'Erasmus et sortez voter pour cette liste.
Bien sûr il y aura du vent.
Mais une gestion démocratique est vivante, tout l'inverse de ce que l'on vient de subir pendant six ans et qui finit en apothéose de piège à voix.
Comme la teuf pour le grand raout de cette place vitrifiée, heu non minéralisée.
Et je vous parle pas des clampins lépidoptères attirés par deux lampions.
Sacré Georges.
Quel visionnaire.

Tiens puisque les lampions m'évoquait ces gens la.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Allez y causez !
Avec le renouveau des trolls qui se la racontent, je modère systématiquement, normal ,je suis seul maitre à bord.
Donc ceux qui ne savent pas se tenir vont à la planche direct..